LES CIRES

cire castilene01
sculpture en cire castilene réalisation et création Gilles ODERIGO

Les cires

Le terme « cire » désigne une substance organique, naturelle ou de synthèse, de nature plastique, qui se présente sous une forme solide à température ambiante et se transforme en liquide lorsqu’elle fond.
La cire se façonne en fonction de sa nature (végétale ou animale) sans trop de difficulté, par simple pression.
Caractéristiques communes à toutes les cires :
• État solide à 20° C (même si la consistance peut varier de souple et plastique à dure et friable)
• État liquide à plus de 40° C (sans altération de la composition chimique)
• Viscosité relativement basse, juste au-dessus du point de fusion
• Capacité de combustion (avec production d’une flamme jaune)
• Faible conductivité thermique et électrique
• Imperméabilité et insolubilité dans l’eau
• Capacité à former des substances onctueuses ou gélatineuses par dispersion dans des solvants.

 

Dans les techniques de moulage les cires se distinguent en plusieurs groupes

  • Les cires à couler (paraffine, cires à bougie, cire à couler, cire de fonderie pour la cire perdue)
  • Les cires à modeler
  • Les cires à sculpter

Il s’agit d’esters d’acide gras et d’alcool : ce sont des lipides insolubles dans l’eau mais solubles dans le benzène ou l’acétone.

On peut distinguer les cires d’origine animale (cire d’abeille), végétale (cire de carnuba) ou synthétique (cire micro-cristalline). Ces dernières sont les plus couramment utilisées par les sculpteurs. On peut également faire la distinction entre les cires à modeler, assez malléables et les cires à tailler, plus dures.

Les cires de modelage ou de coulée se déclinent en quatre familles :

-Les cires polymères :

ce sont des cires oligomères à base de de polyéthylène ou de polypropylène elles se caractérisent par leur très bas point de fusion.

Les Paraffines

Obtenues à partir des distillats légers de l’huile lubrifiante, les paraffines sont composées à près de 90% d’hydrocarbures
à chaîne courte (20 à 30 atomes de carbone). Parmi leurs propriétés, on trouve :
• Bonne imperméabilité
• Absence de toxicité
• Absence de réaction avec d’autres composants
• Combustibilité à flamme propre
• Aspect incolore

 

– les cires minérales micro cristallines :

Produit de l’industrie du raffinage pétrolier, plus connues sous forme de paraffine ce sont des hydrocarbures saturés, chimiquement inertes, stables, et inflammables. La paraffine est couramment utilisée dans divers domaines variés, les cosmétiques, la fabrication de bougies, les produits d’entretien, les produits phytosanitaires etc …
Cette cire issue de produits pétroliers elle de faible coût car c’est un résidu de raffinage.Elle n’est pas hydrosoluble et peut être d’une grande dureté suivant son utilisation il est possible d’y adjoindre divers additifs pour abaisser ou augmenter sa dureté.

Les petrolatums
Obtenus par filtrage (ou centrifugation) des résidus lourds des huiles lubrifiantes, les petrolatums sont microcristallins
par nature et semi-solides à température ambiante.
Enfin, une autre méthode utilisée normalement pour définir les cires dérivées du pétrole est celle qui considère la teneur
en huile du produit. Là encore, les cires sont réparties en trois catégories :
• Gatsch
(teneur en huile variant de 3% à 50%)
• Cires de paraffine semi-raffinée
(teneur en huile variant de 1% à 3%)
• Paraffine entièrement raffinée (FRP)
(teneur en huile inférieure à 0,5%).

 

– Les cires animales : La cire d’abeille, lanoline etc..

Les cires animales

 

La cire d’abeille

cire

 

elle existe depuis toujours puisque les abeilles étaient sur terre bien avant les hommes, cette matière naturelle souple doit être avec l’argile surement la première matière souple que les premiers humains ont modeler . La cire est secrétée par les abeilles pour construire les alvéoles de ponte des ruches. La composition et la couleur de la cire varie en fonction du lieu géographique et du régime alimentaire des abeilles elle peut être de couleur très jaune au beige très clair.
La cire d’abeille n’est pas hydrosoluble.

  • Poids spécifique à 15°C 0,964 à 0,975
  • Indice de saponification 88,107
  • Indice des éthers 72, à 79,
  • Pourcentage saponifiable (%) 50, à 55,
  • Point de fusion (C) 62, à 65,
  • Indice d’acidité 16,8 à 24,
  • Ratio de comparaison éthers
  • indice acidité 3,3 à 4,2

 

Les cires végétales

La cire de carnuba

La cire la plus végétale la plus utilisée dans le domaine artistique et pour l’artisanat . Elle est fabriquée à partir d’un palmier “Copernicia Prunifera” originaire d’Amérique du sud. La cire est extraite des feuille du palmier après la coupe et le séchage des feuilles.

cire de carnuba
Cire de carnuba

La couleur de la cire varie en fonction de l’age des feuilles lors de la récolte . Elle peut être de couleur jaune très clair a marron clair Kaki . La couleur de la cire peut avoir son importance surtout dans ébénisterie ou elle est utilisée pour la fabrication des cires d’entretien des bois et pour les beaux  arts (fabrication de pastels à la cire).
La carnuba est la cire naturelle la plus dure, la plus solide et la plus transparente. Elle contient principalement des esters d’acide gras (80-85%), des alcools gras (10-15%), des acides (3-6%) et des hydrocarbones (1-3%).

La cire de carnuba Point de fusion : 78 à 85 °C, l’un des plus hauts parmi les cires d’origines naturelles.
Dureté très élevée, l’une des plus hautes parmi les cires d’origines naturelles.
Cassante.
Quasiment insoluble dans l’eau.

 

LES CIRES A MODELER ET A SCULPTER

 

 

2015-08-03 14.37.27
Cire à modeler et sculpter

Les cires jaunes molles (modelage), brunes (dures) et microcristalline. Les sculpteurs peuvent utiliser ces cires à la place de la terre. Il est facile d’enlever un excès de matière ou d’en ajouter au cours de la création ou plusieurs jours après.
Outillage :
Réchaud, casserole, thermomètre, spatules grosses et petites, démoulant ou glycol ou huile (ou salive),huile de vidange, chalumeau, fer à souder, couteau et bistouri, râpe, lime, échoppes, équerre mobile, pied à coulisses, règlet, compas, papier émeri, essence white spirit.
Avec la technique de la cire perdue il est possible de réaliser des objets en : bronze, laiton, argent, or, pâte de verre…

Spatule cire
SPATULES MÉTALLIQUES POUR CIRE

Utilisation :
Préparez un bain-marie dans lequel vous placez un morceau de cire que vous avez découpé avec un fil à couper le beurre par exemple. Très rapidement la surface du bloc de cire devient blanchâtre. A ce moment vous pouvez racler ou couper des copeaux que vous malaxerez pour obtenir une matière parfaitement homogène. Vous commencerez votre sculpture lorsque la cire ne collera plus sur les ongles (elle ne colle jamais sur la peau). Votre cire redeviendra dure lorsqu’elle sera complètement refroidie. Si votre création est trop haute ou trop fine, vous pouvez l’armer avec du fil de cuivre rigide de type électrique(dénudé) ou du fil de fer  ou d’aluminium.
Vous pouvez aussi faire l’âme avec la cire dure et mettre par dessus la cire molle plus facile à modeler pour les détails très fins.
Vous pouvez lisser la cire avec un chiffon imbibé d’essence C, de trichloréthylène , de white-Spirit et d’alcool.

Évitez d’emprisonner des bulles d’air près de la surface car lors de la mise en revêtement qui se fait sous vide, les bulles peuvent éclater et endommager définitivement les motifs de la sculpture.

La cire se ramollit à la main.
Ne pas la laisser brûler. Attention au bain marie.
A tenir hors de portée des enfants.
Toujours faire chauffer votre cire au bain marie, jeter un coup d’œil de façon à ne pas manquer d’eau et vérifier que la cire ne surchauffe. Elle ne doit jamais bouillir, la cire fond à 60°C. On peut la colorer avec de la peinture à l’huile et des crayons de cire.
ATTENTION danger, la surchauffe de la cire implique l’émission de vapeur de cire hautement inflammable, des vapeurs acroléine et autres produits de composition très irritants lors de l’absorption par inhalation.

 

proto cire castilene in progress.jpg
Cire castilene Réalisation création Gilles ODERIGO

 

 

 

Publicités