Les créateurs,artistes,artisans à suivre… « Rêves et bougies »

bougie1

Rêves et bougies

Mon premier article consacré à un artiste, un créateur, ou a un métier d’art sera consacré à Jef  le « bougitier »(terme inventé par Jef).

Jef est créateur de bougies naturelles au soja dans une des pages de ce site consacrée au bougies je donne des informations sur la fabrication de bougie au soja nous allons découvrir le processus de création d’un artiste en la matière.

Ce créateur associe le soja avec des parfums naturels de Grasse, il crée de façon artisanale des bougies aux senteurs magiques et magnifiques.

Ce sont des bougies 100% végétales, sans origine animale : cire de soja, mèche de coton, le verre pour le contenant, et des parfums élaborés par des parfumeurs  qui travaillent avec des huiles essentielles.
Jef a une gamme de 12 parfums mais il produit aussi un gamme spéciale pour un magasin de décoration et de cadeaux parisien

« Le grand établi » 266 rue des Pyrénées 75020 Paris

http://www.legrandetabli.fr/.

Qui a sa gamme propre de  6 différents parfums bien à lui. mêmes verres, même cire, même mèche, l’étiquetage diffère simplement.

Sa méthode de fabrication est décomposée en plusieurs phases :

Il reçoit la cire de soja pure c’est une cire très douce, avec un aspect crémeux.

Elle est conditionnée en  paquets de 22 kilogrammes  sous forme de flocons
il en prélève quelques kilos qu’il fait fondre au bain-marie dans des
brocs de cantine en métal.

soja-en-flocon

Une demi-heure est nécessaire pour faire fondre lentement les  1.3  kilogrammes
de cire par broc.

cire-fondue

La cire fondue, il  la prélève pour 6 bougies qu’il verse dans un bécher de 2 litres.

becher

il attend que la cire  redescende en température pour y ajouter un certain pourcentage secret de parfums  de Grasse. Jef  contrôle la température avec soit un thermomètre spécial bougie  ou à l’aide un thermomètre électronique qui donne
la température de surface.
il  surveille attentivement les fourchettes de température pour mélanger la cire avec le parfum puis s’opère le  mélange secret de la cire et des fragrances.

controle-de-la-temperature2

En amont, il a préparé les verres, dans lesquels  une mèche en coton cirée a été fixée. ce qui fait que sur la table on peut parfaitement avoir 48 verres alignés !

une fois  le mélange à la bonne température, il procède au coulage dans chaque verre.

Chaque bougie va s’exprimer à partir de 35 à 40 minutes. il faut compter environs 90 minutes pour qu’elle parfume un volume de 30 m2 environ. La laisser brûler plus longtemps ne sert à rien.

Éteinte et la mèche refroidie, il faut couper cette dernière entre 5 et 10 mm pour la fois suivante pour que d’une, elle ne salisse pas la cire et  pour qu’elle ait une meilleure combustion la fois suivante.

dans mes bougies dixit Jef:

–  » il n’y a pas de stéarine parce que même si la stéarine augmente le temps de durée d’une bougie, ça donne une cire moins douce, moins crémeuse. la stéarine donne une cire plus…granuleuse, plus rugueuse et on a choisit de faire quelque chose qui se rapproche le plus d’une crème dessert.nos bougies vont donner entre 25 et 30h de combustion. Rien n’est automatisé. »

reve-de-bougies3

 

Jef est assisté de Noëlle et pour la fabrication et de Lola pour l’étiquetage et le conditionnement. Une belle équipe de création artisanale

http://www.revesetbougies.com
http://www.facebook.com/revesbougies
Samedi 17 décembre 2016 entre 15 h 00 et 19 h 00 Jef et Noelle organise une présentation vente de leurs bougies au :  Bistrot du poinçonneur 229 avenue Gambetta  75020

Publicités